VAL THORENS: Restaurant gastronomique l'Epicurien

21.1.15

La semaine dernière, mon homme et moi sommes allés dîner dans l'un des meilleurs restaurants de Val Thorens: l'Epicurien (3e dans le classement TripAdvisor).
Il s'agit de l'un des trois restaurants de l'hôtel Montana, situé rue du Soleil.

En entrant dans l'établissement, il vous faudra vous diriger vers l'ascenseur pour descendre jusqu'au restaurant, là, surprise, on vous guide vers une petite salle romantique dans les tons noirs et blancs avec quelques touches de rose et une ambiance légèrement tamisée.
La salle ne possède qu'une quinzaine de places, c'est pourquoi il est conseillé de réserver à l'avance (surtout pendant les périodes d'affluence comme les vacances scolaires de février).
La responsable de l'établissement qui nous a accueilli très chaleureusement nous a également servi notre repas, toujours avec sourire et en nous ouvrant l'appétit par ses savantes descriptions de plats. 
Le sommelier également a été très sympathique et plein de bonne humeur.
On sent ici que le personnel est plus que concerné, qu'il aime ce qu'il fait, qu'il est fier de ce qu'il présente. De plus, j'ai particulièrement apprécié le fait qu'on nous demande régulièrement notre avis sur les plats dégustés et des détails, cela démontre une réelle attention à la satisfaction des clients. 

Passons maintenant à notre repas gargantuesque! 
Pour marquer le coup (première saison à la montagne, pas de repas de fêtes de fin d'année, deuxième anniversaire de notre rencontre) et nous faire vraiment plaisir, nous avons choisi le menu dégustation, joliment nommé "Le Jardin d'Epicure" à 90 euros.
Ce menu est composé de 7 plats plus un amuse-bouche, un pré-dessert et un plateau de fromages.
Autant vous dire qu'à la fin du repas, nous étions nourris pour la semaine! 
Mais les quantités sont tout de même étudiées pour que le plaisir de la dégustation reste intacte jusqu'à la fin.

En guise d'apéritifs, nous avons pris deux kirs rosé à la crème de framboises qui été accompagnés de petits sablés.
Restaurant l'Epicurien à Val Thorens

Ensuite, sont arrivés les amuses-bouche: deux verrines colorées. Dans la première, une eau de carotte vinaigrée au gingembre, très originale et agréable (malgré un léger bémol sur l'assaisonnement en vinaigre, un peu trop prononcé), dans la seconde, une Saint-Jacques en carpaccio sur un velouté de patate douce, décorée d'une noix de cajou et d'une pluche de cerfeuil, cette verrine fût un vrai coup de coeur, fraîche, douce, les ingrédients se mariaient à merveille.
Entrée autour de la courge
Le premier plat autour de la courge (ou des courges plus exactement: butternut, potimarron,...) fût un vrai régal. Le jeu des textures et l'association des saveurs étaient très intéressants: courges crues et croquantes, rondeur et douceur du velouté, craquant des tuiles, acidité du coulis,... 
Apports supplémentaires: la noisette pour son croquant et son goût fruité, le kumquat pour l'acidité.
Le deuxième plat, autour de l'oeuf, était très bon également. Il était composé d'un jaune d'oeuf garni de crème d'asperges blanches, d'un crumble de cresson, d'oeufs de poisson et caviar, de plusieurs variétés de radis.
Ce plat était surprenant et délicieux, mention spéciale pour le crumble de cresson très original!
Restaurant l'Epicurien à Val Thorens

L'assiette suivante était composée de poulpe (légère sous-cuisson), d'escargots en tempura, de cèpes et d'enokis (champignons japonais), d'encre de seiche et de mizuna (roquette japonaise).
Ce plat m'a beaucoup plu de part son histoire,son originalité. J'ai aimé le mariage terre-mer ainsi que l'inspiration japonaise.
Restaurant l'Epicurien à Val Thorens

Le quatrième plat nous a un peu déçu car le produit principal, le homard, était masqué par les ingrédients au goût prononcé qui l'accompagnaient.
Nous avions dans ce plat du homard pané au jambon ibérique, de la racine de persil, de la poudre de zeste de mandarine ainsi qu'une sauce soja mandarine, des lamelles de lard de colonnata et des petites graines dont le goût rappelait celui de l'écorce de mandarine.
Ce plat était trop corsé, la chapelure de jambon trop salée, ce qui, malheureusement, à totalement effacé la saveur du homard.
Saint-Pierre et choux de Bruxelles

L'assiette suivante, Saint-Pierre et déclinaison de choux de Bruxelles était un délice, le poisson était parfaitement cuit, j'ai adoré dégusté le choux de Bruxelles dans tous ses états (émulsion, feuilles crues, brûlé).
Tout cela accompagné de petits sablés et d'une plante typiquement savoyarde au goût mentholée présente sous forme de tuile et de coulis.
Pigeon , topinambours , truffe
Le dernier plat salé de ce menu était composé de pigeon, topinambours et truffe. 
Ce fût l'apothéose! Nous nous sommes régalés, la viande était bien cuite, le jus sublime, puissant et justement assaisonné.
J'ai adoré également la déclinaison du topinambour, en purée lisse, en morceaux et en meringues! 
L'association avec la truffe était très agréable, vraiment un très beau plat.

THE plateau de fromages

Nous avons ensuite dégusté un très beau plateau de fromages, accompagné de miel de truffe et/ou de confiture de tomates vertes.
Cheeese
Au menu: beaufort 18 mois, tomme de vache savoyarde ultra fondante, bleu du Jura, abondance, tomme de brebis savoyarde, tomme au marc de raisin typiquement savoyarde et fromage frais truffé.
Gros coup de coeur pour la tomme de vache savoyarde très fondante et goûteuse et pour la tomme au marc, une spécialité de caractère qui surprend et est très agréable avec son léger goût de raisin.

Nous avons ensuite pu profiter d'un peu de légèreté avec ce pré-dessert très aérien et peu sucré: émulsion d'ananas sur sorbet citron.
Dessert autour du kiwi


En dessert, nous avions le choix entre deux assiettes, l'une autour du kiwi et l'autre autour de la betterave.
J'ai choisi le kiwi et je me suis régalée, mon dessert était léger, peu sucré, légèrement acidulé: parfait!
Il était composé de chips de riz soufflé, d'un carpaccio de kiwi, d'une crème onctueuse à l'estragon, de kiwaï frais ainsi que d'un sorbet kiwaï sur coulis d'estragon.
*Le kiwaï est le cousin du kiwi, il est tout petit et est moins acide.
J'ai rarement (voire jamais) goûté pareil dessert: surprenant, frais et délicieux!

Restaurant l'Epicurien à Val Thorens


Mon chéri s'est donc laissé tenté par le second dessert, composé de betteraves crues et croquantes ainsi que d'un coulis, d'une crème et de biscuits aux noisettes et d'un sorbet au sureau.
Lui aussi s'est tout simplement régalé, le mélange de saveurs est étonnant et détonnant. Encore une fois, l'audace a payé!

Nous garderons un souvenir mémorable de ce repas, je vous recommande mille fois cette adresse car on y mange très bien, on y fait des tas de découvertes et on y est servi comme des rois!

Passez une très bonne semaine et à très vite!


Restaurant de l'hôtel Montana
Résidence Montana Val Thorens
73440 Saint Martin de Belleville







You Might Also Like

0 commentaires

         

Popular Posts

Like us on Facebook