Valérian et la Cité des Mille Planètes

by - 27.8.17

Valérian et la Cité des Mille Planètes

Le dernier film de Luc Besson, Valérian et la Cité des mille planètes, sorti le 26 juillet dernier, n'a pas fait l'unanimité. Alors que j'ai trouvé certaines critiques justifiées, d'autres m'ont paru au contraire assez extrêmes allant jusqu'à qualifier ce long-métrage de "navet". Un "navet" qui aura tout de même nécessité un investissement de 197 millions d'euros soit le plus gros budget du cinéma français.
Malgré quelques points négatifs, j'ai apprécié le film et souhaite vous exposer mon avis ici.
En grande fan du réalisateur, je tâcherai de rester la plus objective possible!

Bande annonce & synopsis

Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha - une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers. Synopsis AlloCiné

Un space opera frais et coloré

Tout d'abord, le premier gros point positif du film est son visuel très esthétique et sophistiqué. Les costumes sont superbes, les univers galactiques variés et colorés, les effets spéciaux très bien réalisés, la 3D apporte ici un vrai plus.
Il y a également une vraie fraîcheur qui se dégage du film grâce à quelques inventions loufoques du réalisateur et au caractère assez atypique du duo Valérian-Laureline.

Une relation singulière

La relation entre Valérian et Laureline est particulière, ambiguë.
En effet, dès le début du film, on comprend que ces deux-là s'aiment beaucoup mais on se demande quel lien les unit réellement. L'amour? L'amitié? 
Ce duo est assez froid en apparence, cette pudeur a été quelques fois mal comprise. J'ai préféré y voir un choix scénaristique plutôt qu'un mauvais jeu des acteurs. 
Ce tandem m'a attendrit, m'a charmé par sa complicité et sa simplicité. 

Laureline

Cara Delevingue, Rihanna, actrices?

J'avais un peu peur de découvrir le jeu de la mannequin Cara Delevingue, rendue célèbre grâce à sa plastique de rêve et ses sourcils et non à ses talents de comédienne. Il ne s'agit pas de son premier essai au cinéma (mais c'est dans ce film que je l'ai découverte actrice), on a notamment pu la voir jouer dans La Face Cachée de Margo sorti en 2015 ou encore dans le DC Comics Suicide Squad pour ne citer qu'eux.
Cara se débrouille plutôt bien, certaines attitudes dans le film manquent encore un peu de naturel, mais malgré cela, elle a su me convaincre par son charisme et sa candeur.
Comme dans tous les films de Luc Besson, le personnage central est féminin. 
Laureline attire tous les regards et Cara Delevingue réussit à l'incarner avec beaucoup d'enthousiasme et de fraîcheur.
Autre surprise au casting, l'apparition de Rihanna! J'ai été ravie de la retrouver dans ce film, je n'y étais absolument pas préparée. 
"Riri" incarne le rôle de Bubble, une extraterrestre polymorphe exploitée pour ses talents de transformiste. 
J'ai trouvé le personnage de Bubble très attachant et intéressant, il est dommage qu'il n'ait pas été plus exploité dans le film où il ne fait qu'une courte apparition.

Trop prévisible...

Le plus gros point négatif, pour ma part, c'est le scénario, beaucoup trop prévisible.
Quand je vais au cinéma pour découvrir un film, j'aime me tromper, voir mes hypothèses tomber à l'eau.
Ce ne fût pas le cas avec Valérian car dès la première demie heure de film, j'avais tout compris.
C'était assez frustrant et bien que j'ai passé un agréable moment, ce fût ma petite déception.
D'autant que la fin est vraiment tout ce qu'il y a de plus conventionnel.
Quand je pense notamment à la fin de Lucy qui m'avait complètement renversée, je regrette vraiment que Luc Besson ne se soit pas donné plus de peine pour nous trouver une fin digne de ce nom.

En conclusion: un film magnifique visuellement (merci le budget faramineux!) avec des acteurs plein d'enthousiasme et de fraîcheur mais qui manque de profondeur et d'originalité sur la fin.

Pour vous mettre dans l'ambiance, voici la B.O. du film:
*il faut vous connecter à Deezer pour pouvoir écouter la playlist


***
Vous avez vu ce film? Partagez vos impressions en commentaire!

You May Also Like

0 commentaires