3 films pour... réfléchir aux dérives du monde

by - 17.9.17

Trois films qui font réfléchir

J'avais au départ juste l'intention de vous faire une chronique sur Okja, film Netflix que nous avons adoré avec l'amoureux. Mais en y repensant, je me suis rappelée avoir vu d'autres films très intéressants cette année et je trouvais dommage de ne pas vous les présenter.
Je les rassemble donc aujourd'hui dans cet article car ils ont pour point commun de traiter de sujets brûlants d'actualité.
Attention aux âmes sensibles!

Get Out, de Jordan Peele, sorti le 3 mai 2017

Avec Daniel Kaluuya, Allison Williams (vue dans la série Girls), durée: 1h44

Synopsis: Chris et Rose forme un couple mixte très heureux jusqu'à ce que cette dernière convainc son petit-ami noir de rencontrer sa famille. A peine arrivés chez ses beaux-parents, Chris sent que l'atmosphère est très tendue. Il pense d'abord qu'il s'agit de racisme ordinaire mais il finit par découvrir qu'il y a bien plus sinistre derrière tout ça.

Ce thriller psychologique est un des films les plus perturbant que j'ai vu ces dernières années. 
On y (re)découvre la violence infligée aux personnes de couleur par le racisme
Les acteurs sont géniaux, l'intrigue vraiment folle avec des rebondissements incroyables. 
Ce film a apparemment fait un carton aux Etats-Unis, ce qui est plutôt une bonne nouvelle vu les incidents survenus ces dernières années et surtout ces derniers mois, espérons qu'il s'agisse d'une prise de conscience collective. 

Il est aussi question dans ce film de manipulation mentale, c'est donc un long-métrage riche que je ne peux que vous recommander, avec une petite réserve pour les personnes sensibles car il y a quelques scènes sanglantes à la fin du film.

The Circle, de James Ponsoldt, sorti le 12 juillet 2017

Avec Emma Watson, Tom Hanks, durée: 1h50

Synopsis: Mae se fait embaucher grâce à une amie chez The Circle, l'entreprise de nouvelles technologies et réseaux sociaux la plus puissante au monde. 
Elle y découvre une culture d'entreprise très particulière où chaque employé doit être le plus transparent possible, se connectant au réseau social du groupe et y partageant un maximum d'informations personnelles. 
Le patron du groupe, Eamon Bailey, incarné par Tom Hanks, l'encourage à participer à un nouveau projet révolutionnaire, devant permettre une plus grande sécurité des citoyens. 
Cependant, malgré d'apparentes bonnes intentions, le projet bouscule les notions d'éthique, de vie privée et de liberté individuelle.

J'apprécie de plus en plus Emma Watson, c'est une actrice sensible et engagée, elle le prouve par sa filmographie (si vous ne l'avez pas vu dans le film Colonia, honte à vous! 😛).
Dans The Circle, j'ai trouvé son jeu un peu moins fin, mais c'est surtout son rôle de jeune fille naïve que je n'ai pas trop apprécié. 
Le film traite d'un sujet passionnant (pour moi en tout cas!), celui des nouvelles technologies, des réseaux sociaux et de leurs dérives.
Cette entreprise ultra connectée comporte des éléments presque sectaires, les employés donnent l'impression d'être endoctrinés et manipulés, aveugles aux conséquences de leurs actes.
Je regrette un peu la fin du film, où tout s'accélère d'un coup, la chute est sympa mais décevante par rapport au ton général de l'oeuvre.

Malgré cela, il s'agit d'un film important qui invite à la réflexion sur le partage de la vie privée, le voyeurisme de notre société, les dérives de l'information totale et les limites à la liberté individuelle.

Okja, de Joon-Ho-Bong, sorti le 28 juin 2017

Avec Seo-Hyun Ahn, Tilda Swinton, Jake Gyllenghal, Steven Yeun (aka Glenn dans TWD!), durée: 1h58

Synopsis: En Corée du Sud, une petite fille, Mija, s'occupe depuis dix ans d'un animal aussi imposant qu'adorable, Okja.
Tout est bouleversé par l'arrivée dans leur montagne d'une multinationale alimentaire, qui vient en fait récupérer l'animal, confié des années plus tôt pour constater l'impact d'un élevage traditionnel sur la qualité de la chair de leur cochon génétiquement modifié.
La petite Mija ne laissera pas tomber son amie à quatre pattes et traversera le globe pour la sauver, aidée par un groupe de défenseurs des animaux.

Ce film Netflix est bouleversant. Je suis sensible à la cause animale depuis des années, j'ai vu beaucoup de reportages sur les conditions de l'élevage intensif, je suis presque devenue végétarienne l'année dernière, ce film ne pouvait que me plaire.

Le réalisateur coréen, à l'image de certains films des Studios Ghibli comme Le Tombeau des lucioles d'Isao Takahata, dépeint la réalité à travers les yeux d'une enfant
Les images sont alors d'autant plus violentes, nous sommes d'autant plus touchés. 
Ce film conjugue le réalisme le plus froid à la poésie de l'enfance. Un mélange très efficace.
L'attachement de Mija pour son cochon est particulièrement émouvant tout comme le soutien qu'elle reçoit de la part d'activistes défenseurs des animaux.

Les conditions abominables d'élevage, la cupidité des multinationales et leur manque de sensibilité, l'impact du travail en abattoirs sur la santé mentale des employés, tout est mis en scène avec justesse. 
Un film poignant qui ne peut laisser indifférent et qui pousse à réfléchir à notre consommation de viande et à la vision paradoxale que nous avons des animaux.

Voici donc trois films très intéressants qui abordent des sujets fondamentaux, complètement d'actualité. 
J'espère que cette chronique groupée vous a plu, si c'est le cas, n'hésitez pas à me le faire savoir! 

***

Avez-vous vu l'un de ces films? Qu'en avez-vous pensé? 
Quels films intéressants avez-vous découvert récemment?











You May Also Like

0 commentaires