Tuer le Père d'Amélie Nothomb

by - 10.9.17


"Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur"

Biographie de l'auteure

Nationalité : belge
Né(e) à : Kobe, Japon , le 13/08/1967

Officiellement née en 1967 à Kobe au Japon, Amélie Nothomb est fille de l'ambassadeur de Belgique à Rome, petite-nièce de l'homme politique Charles-Ferdinand Nothomb.

Amélie Nothomb passe ses cinq premières années au Japon, dont elle restera profondément marquée, allant jusqu'à parler couramment japonais et même à devenir interprète. Mais son expérience ne s'arrête pas là puisqu'elle vivra successivement en Chine, à New York, au Bangladesh, en Birmanie et au Laos, avant de débarquer à dix-sept ans sur le sol de Belgique, berceau de sa famille où elle entame une licence en philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles.

Elle écrit depuis ses dix-sept ans. Elle avoue avoir déjà écrit trente-sept romans. L'écrivain garde rangés dans un carton vingt manuscrits qu'elle se refuse à publier les estimant trop personnels.

C'est en 1992, alors âgée de vingt-cinq ans, qu'elle fait son entrée fracassante dans le monde des lettres avec son roman "Hygiène de l'assassin." Elle enchaîne depuis les succès avec plus d'une vingtaine de publications.

Amélie Nothomb est également l'auteur de : "Hygiène de l'assassin" (1992), "Le sabotage amoureux" (1993), "Les combustibles" (1994), "Mercure", "Péplum", "Les Catalinaires" (1995), "Métaphysique des tubes" (2000), "Cosmétique de l'ennemi" (2001), "Robert des noms propres" (2002).

Amélie Nothomb a été définitivement consacrée en 1999 alors que "Stupeur et Tremblements" a été couronné du Grand Prix de l'Académie française et s'est vendu à 385 000 exemplaires. Ses romans sont depuis traduits en 23 langues.

Elle a également obtenu par deux fois le prix du jury Jean Giono, le prix Alain Fournier et, très connue en Italie, il premio Chianciano.

Elle est encore actuellement domiciliée à Bruxelles mais voyage beaucoup de ville en ville afin de rencontrer ses lecteurs.

Auteur extrêmement prolifique, Amélie Nothomb publie traditionnellement un livre par an depuis 24 ans, que la critique et le public attendent chaque année au mois de septembre. Source: Babelio


Contexte de l'oeuvre

Epoque: De 1994 à 2010
Lieu: Le Nevada aux Etats-Unis, le Burning Man Festival, Las Vegas
Thèmes: Magie, Paternité, Complexe d'Oedipe, Rivalité, Trahison

Résumé

Alors qu'Amélie Nothomb assiste à une soirée parisienne, elle est intriguée par deux hommes qui s'ignorent. Son voisin de bar lui conte alors leur histoire.
Joe Whip, 15 ans, passionné par la magie, doit aller vivre à l'hôtel car il ne s'entend pas avec son beau père et que sa mère ne tient pas particulièrement à lui.
On lui parle un jour de Norman Terrence, le plus grand magicien de la région, Joe décide d'aller à la rencontre de cet homme dans l'espoir d'en faire son mentor.
Les choses se passent mieux que tout ce que Joe avait pu imaginer, Norman et sa compagne Christina l'accueillent avec chaleur dans leur foyer.
Norman fera l'apprentissage de Joe et son éducation, finira par le considérer comme son fils.
Malheureusement, Joe est obsédé par son désir pour Christina.
Il finit par quitter le couple une fois qu'il a obtenu tout ce qu'il cherchait, sans donner de nouvelles.
Il utilise ses compétences de magicien à mauvais escient et finit par briser le coeur de Norman.

Personnages

Joe Whip: jeune homme délaissé par sa mère et qui n'a jamais connu son père.
Joe s'accroche à sa passion pour la magie pour laquelle il a un vrai don.
D'abord attachant, on finit par découvrir son vrai visage, celui d'un homme égoïste et manipulateur.
Il use de sa malice, de son art de l'illusion, pour s'enrichir, obtenir ce qu'il souhaite, quitte à écraser son entourage, à nuire à autrui.
Il voue une admiration malsaine à Christina, veut la conquérir à tout prix.

Norman Terrence: le plus grand magicien de la région, en couple avec la rayonnante Christina.
C'est un homme sincère et bienveillant. C'est un bon père.
Lui et Christina forme un couple heureux, ils sont fusionnels, se respectent l'un l'autre.

Christina: artiste danseuse du feu qui attend le Burning Man Festival pour se mettre en scène chaque année. C'est une très belle femme avec le coeur sur la main, libre mais respectueuse.


Ce que j'en pense 💓

J'ai dévoré ce roman en une soirée. 
L'écriture concise et acerbe d'Amélie Nothomb me plaît toujours autant. 
L'intrigue est originale, le rythme maîtrisé. 

Joe Whip est un personnage très intéressant, profond, qu'on prend d'abord en pitié avant de le détester. Nous suivons l'évolution du trio formé par Joe, Norman et Christina, les relations nouées entre ces personnages sont captivantes. Amélie Nothomb a le don de disséquer les émotions.
J'ai adoré le passage se déroulant au Burning Man Festival, les descriptions m'ont transportée. Ce passage représente le point de non retour pour Joe. Il y a atteint son but.

Le complexe d'Oedipe défini par Sigmund Freud comme "le désir inconscient d'entretenir un rapport sexuel avec le parent du sexe opposé et celui d'éliminer le parent rival du même sexe" est le thème central du livre.
Alors que Joe trouve une famille adoptive aimante, il cherche à détruire Norman en couchant avec sa compagne Christina puis en disparaissant.
La fin du livre m'a bouleversé, la cruauté de Joe face à Norman est d'une atrocité incroyable.
Les travers de l'humain sont encore une fois au coeur de ce roman, ici, dans la relation destructrice d'un père et de son fils adoptif.

Tuer le père Amélie Nothomb

💬

"Le but de la magie, c'est d'amener l'autre à douter du réel."
...
"Les sages affirment que rien n'a de sens. Les amoureux possèdent une sagesse plus profonde que les sages. Qui aime ne doute pas une seconde du sens des choses."
...
"Les enfants que ne reconnaît pas leur père en souffrent. Mais il existe une souffrance plus grande : celle d'un père que son fils ne reconnaît pas" 
...
"La magie déforme la réalité dans l'intérêt de l'autre, afin de provoquer en lui un doute libérateur ; la triche déforme la réalité au détriment de l'autre, dans le but de lui voler son argent."
...
"Il y a une logique profonde à associer ces deux dieux, la danse et le feu. Regarder de grands danseurs provoque le même émoi que regarder une buche enflammée : le feu danse, le danseur brûle."
...
"- Vous ne comprenez pas. J'ai un enfant. Celui que j'ai choisi.
- Lui ne vous a pas choisi.
- J'attends qu'il change d'avis. J'attends qu'il me rende justice."


Livre disponible ICI.

***
Avez-vous déjà lu du Amélie Nothomb? Quel(s) livre(s) de la rentrée littéraire vous tente(nt)?

You May Also Like

2 commentaires

  1. Hello, merci pour ton article. J'adore Amélie Nothomb, et je n'ai pas encore lu celui ci. Comme toi, à chacune de mes lectures, je le fais d'une traite. Je te recommande les "catalinaires", "stupeur et tremblement", "mercure" et "anthéchrista. Et bien d'autres ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Iris! Je suis contente que mon article t'ait plu! Alors, j'ai déjà lu Stupeur et tremblement que j'ai adoré, par contre, je prends note des autres bouquins.
      Merci du partage, passe un bon dimanche!

      Supprimer