Santa Barbara

by - 15.9.17

Santa Barbara

Après avoir passé trois jours à la découverte de l'immense ville de Los Angeles, nous avons pris la route vers le Nord en empruntant la mythique Pacific Coast Highway One
Cette route de 1055 km relie Los Angeles à San Francisco par la côte. Elle n'a pas volé sa réputation car les paysages qu'elle fait traverser sont époustouflants, vous en aurez un bel aperçu dans mon prochain article voyage 😉.
La première étape du trajet, à deux heures de Los Angeles, a été la charmante ville de Santa Barbara (nous avons roulé toute la journée pour rejoindre la ville de Monterey).

Cette ville au fort caractère hispanique du à son passé de mission catholique, est une halte obligée si vous êtes de passage dans la région. 
La Mission Santa Barbara a été créée en 1786, l'endroit était alors peuplé par la tribu amérindienne des Chumash
En 1823, le Mexique cède l'Etat de Californie aux Etats-Unis, de 1864 à 1870 la langue officielle y est l'espagnol, remplacé ensuite par l'anglais.
L'architecture, qui témoigne du passé colonial de la ville, y est vraiment magnifique tout comme la végétation, omniprésente (merci au climat méditerranéen!).
Nous n'avons pas été en bord de mer (par manque de temps) mais il paraît qu'il est également très agréable.

Je ne m'attendais pas à un tel coup de coeur pour cette cité balnéaire, je pensais trouver un petit L.A. or ça n'a rien à voir, je serais bien rester une journée entière dans cette ville au passé riche et à l'atmosphère si paisible, hors du temps.


Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Santa Barbara

Si vous avez manqué mes précédents articles sur notre road-trip californien:

Pour organiser votre voyage: Guide du Routard Californie

***

Etes-vous sensible à la verdure des villes? Intéressé(s) par la culture hispanique?

You May Also Like

0 commentaires