Mes dernières lectures #9

Bilan lecture

J'espère que vous passez une bonne rentrée, à l'heure où j'écris ces lignes, je ne suis pas encore en vacances!
Je sors un peu des sentiers battus aujourd'hui, en vous proposant de découvrir une bande dessinée, une pièce de théâtre et un classique de la littérature.
Il y en a pour tous les goûts!



Zaï zaï zaï zaï de Fabcaro


Résumé:
Un auteur de bande dessinée, alors qu'il fait ses courses, réalise qu'il n'a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l'auteur le menace et parvient à s'enfuir. La police est alertée, s'engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles. Assez vite les médias s'emparent de l'affaire et le pays est en émoi. L'histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d'engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l'auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l'ensemble de la société. Voici le nouveau récit choral de l'imparable Fabcaro, entre road-movie et fait-divers, l'auteur fait surgir autour de son personnage en fuite, toutes les figures marquantes -et concernées- de la société (famille, médias, police, voisinage...) et l'on reste sans voix face à ce déferlement de réactions improbables ou, au contraire, bien trop prévisibles.

Mon avis:
Cela faisait bien bien longtemps que je n'avais pas lu de bande dessinée, j'aime plutôt bien ce genre mais j'avoue ne pas y être habituée.
C'est la soeur de mon chéri qui nous a offert cette BD il y a peu, j'ai donc sauté sur l'occasion de la découvrir.
Nous suivons ici un auteur de BD qui se rend au supermarché mais a oublié sa carte fidélité. Il menace un vigile et finit par s'enfuir. S'en suit un road-movie incroyable et surréaliste.
J'ai adoré le dessin et le choix des couleurs de l'auteur, ce camaïeu de vert jaunâtre est atypique et la façon dont sont ou non colorés certains éléments du dessin donne une vraie profondeur aux cases.
L'intrigue est complètement surréaliste et drolatique.
L'humour de Fabcaro est si particulier qu'il en devient irrésistible.
Derrière son apparente légèreté se dissimulent certains messages intéressants sur l'alarmisme ambiant de notre société, son consumérisme ainsi que sur la situation des artistes et notamment des auteurs de BD.
Ma note: 4/5
Zaï Zaï Zaï Zaï de FabCaro

Caligula d'Albert Camus


Résumé:
Ange en quête d'absolu ? Monstre sanguinaire ? Caligula est un empereur romain tyrannique
Suite à la mort d'une de ses concubines, il perd la raison et se met en quête de l'impossible.

Mon avis:
Albert Camus fait partie des auteurs m'ayant le plus marqué. J'ai très envie de découvrir toutes ces oeuvres.
Caligula est la première pièce de théâtre de l'auteur que j'ai lu et j'ai bien aimé ma lecture.
Je garde plutôt un mauvais souvenir de ce genre littéraire à cause de toutes les pièces qu'il nous était imposé de lire au lycée.
Malgré tout, certaines me touchent plus que d'autres et ce fût le cas de Caligula.
On y découvre un empereur romain qui se change en tyran suite à la perte d'une proche parente. Confronté à la froide réalité de la mort et du destin de l'homme, Caligula devient fou, il se veut tout puissant, veut rendre l'impossible possible.
Même si Albert Camus s'est défendu d'être un existentialiste, je trouve tout de même dans son oeuvre beaucoup de questionnements sur le sens de l'existence et sa valeur.
Cette thématique philosophique me passionne.
Caligula arrive à la conclusion que l'existence humaine est vaine et tombe dans l'extrémisme en tuant à tout va ces sujets.
La pièce de théâtre, écrite avant la seconde guerre mondiale, a été remaniée à de nombreuses reprises avant d'être publiée pour la première fois en mai 1944. L'auteur a souhaité que son oeuvre colle au mieux à l'air du temps et c'est pourquoi l'extrémisme de Caligula n'est pas sans rappeler le totalitarisme nazi tout comme la révolte des sujets de l'empereur rappelle la résistance.
Les dialogues de la pièce sont savoureux et pleins d'intelligence. Le personnage de Caligula est fascinant.
Un classique à découvrir absolument.

Ma note: 4/5

Orgueil et préjugés de Jane Austen


Résumé:
Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits… Jane Austen peint avec ce qu’il faut d’ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd’hui comme hier, on s’indigne avec l’orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu’emprunte l’amour…

Mon avis:
J'ai enfin lu un Jane Austen! Il était assez évident pour moi que je commencerai par Orgueil et Préjugés, l'oeuvre la plus célèbre de l'auteure.
J'ai vu l'adaptation cinématographique avec ma maman il y a des années et j'avais beaucoup apprécié le film.
A la lecture, j'ai été très surprise de la comparaison, car le film est extrêmement fidèle à l'oeuvre originale.
Connaissant toutes les ficelles de l'intrigue, je n'ai pas eu d'effets de surprises. Toutefois, j'ai savouré la fluidité d'écriture de Jane Austen.
J'étais ravie de retrouver tous les personnages charismatiques et attachants de l'histoire, l'auteure a un vrai talent pour créer des personnalités et décortiquer les sentiments humains.

J'adore cette oeuvre pour plusieurs raisons outre les personnages, tout d'abord, pour le décor et l'ambiance, l'Angleterre victorienne, dans un cadre bucolique et champêtre.
Ensuite, pour l'exposé de plusieurs destins de femmes et l'anticonformisme de l'auteure.
En effet, chaque personnage féminin a sa propre vision du bonheur et des convenances.
Enfin, je trouve très intéressante cette plongée dans l'Angleterre du XIXe siècle, nous découvrons ainsi les moeurs de l'époque, celles de l'aristocratie comme celles des gens du peuple.

Bien entendu, sensible et romantique que je suis, l'histoire d'amour entre Elisabeth et Darcy me fait rêver et je trouve cette histoire d'amour magnifique.
Une romance incontournable.

Ma note: 3/5

You May Also Like

0 commentaires